Deuxième sortie : le cycle escalade en mobilité douce fait dans la dentelle

Le 19.11.2022, par JacobC-ef3, 1 commentaire


Après avoir tous bien préparé nos sacs la veille pour être sûrs de ne rien oublier (genre un banana bread dans son four...), nous avions rendez-vous à la gare à 6h45 ce vendredi pour un départ à 7h20 direction Orange.

On vous entend d'ici : « Quoi ! 35 minutes d'avance, un jour férié, nan mais ça va pas ?! » Ça pique un peu en effet, mais nous n'étions pas les seuls à vouloir profiter du sublime TER/Corail avec ses vastes compartiments pour mettre tout plein de vélos dedans. Il y avait une bonne quinzaine de cyclistes au final dans notre wagon : mieux vaut donc arriver en avance (mais on l'a déjà dit, non ?)

A Orange, nous débarquons nos vélos (on apprécie l'ascenseur) et l'itinéraire est tout tracé : direction Le Ventoux. Un débat s'installe pour savoir si on le grimpe avec ou sans les sacoches. Aucune majorité ne parvenant à se décider, nous nous rabattons en désespoir de cause vers Les Dentelles de Montmirail.

En route vers le Ventoux

Fiers et disciplinés derrière notre co-encadrant via les petites routes qui vont tout droit, à gauche, font demi-tour puis tournent à droite, ah ben non c'était tout droit, bref... nous pédalons une vingtaine de km presque sans dénivelé jusqu'au gîte d'étape de Gigondas (grand, pratique, bien équipé). Nous posons nos vélos et nos affaires pour une petite pause (oui car dans « mobilité douce » il y a « douce » et ce weekend, nous étions bien décidé à ralentir). Puis, fiers et disciplinés derrière notre encadrante, nous montons au pied des voies via des sentiers qui vont tout droit, à gauche, font demi-tour puis tournent à droite, ah ben non c'était tout droit (décidément...) pour une première après-midi de grimpe ludique dans le secteur Pieds Nickelés. La beauté du site est à couper le souffle, le temps estival, avec coucher de soleil sublime en bonus !

L'encadrante guidant ses ouailles

L'encadrante guidant ses ouailles

Samedi, les participant.e.s sont invités à se prendre en main pour se rendre au pied des voies. Fiers et disciplinés devant leurs encadrant.e.s, ils vont tout droit, à gauche, font demi-tour puis tournent à droite, etc... bon, c'est pas là qu'on voulait arriver mais ça tombe bien on voulait élever le niveau ! Le secteur du rocher du Cayron n'arrête personne : « Sec Louis ! Sec mais de confort Mathilde ! Lucie, sur une jambe et demi, t'es sûre dans le 7B là ?! » Mêmes conditions idéales que la veille, et après une journée bien sportive nous partons vers 15h30 au prétexte fallacieux de vouloir visiter des caves (personne n'osant avouer qu'il est complètement cuit) . Nous rentrons (non sans prendre quelques raccourcis) et les plus vaillant.e.s poussent en vélo jusqu'à l'épicerie à 3km parce qu'une journée sans vélo c'est comme ... une soirée sans mixmo (genre de scrabble fun !) Après un délicieux repas diététique préparé par l'ami Castor, nous enchaînons les parties jusqu'au bout de la nuit (22h30, quoi).

paysage des dentelles

Dimanche, départ 8h pour la dernière matinée : direction le Grand travers. Fiers et disciplinés à suivre les pancartes, nous parvenons au rocher école sans trop d'hésitations (en effet oui, c'est un cycle de progression). Les performances plus ou moins lumineuses s'enchaînent jusqu'à épuisement des participants et vers 13h nous quittons le site pour récupérer nos affaires au gîte et pédaler tranquillement jusqu'à la gare d'Orange guidés par Komoot, le meilleur d'entre nous.
Le retour s'effectue sans problème : nous avons pu monter tous dans le même train et étions de retour à la Part Dieu à 18h45.

Fanny pour le cycle Escalade & mobilité douce

Bilan carbone de la sortie (réalisé sur Mon Impact Transport) :
• En train (TER): 2,4 kgCO2e par personne pour l'aller-retour
• En voitures (moteur thermique) : 90 kgCO2e par voiture soit 22,5 kgCO2e par personne pour l'aller-retour.
Coût du transport  :
• Train avec la carte Illico Liberte : 32 € par personne (A/R) - la carte illico liberté coûte 30€ pour l'année
• Covoiturage au tarif habituel du club : 47 € par personne (A/R)

Un autre compte-rendu est disponible sur Camptocamp