Une reprise courageuse pour les patates

Le 21.01.2020, par RenaudL-aaa, 2 commentaires - Sortie liée : « WE1 Patates frites en Lauzière »


Pour l'entrée en matière du cycle Patates ça s'annonçait mal. Pluie et risque 4 sur tout le département, vigilance orange avalanche. A l'AG du club du jeudi la sortie n'est toujours pas validée. Mais c'était sans compter sur l'optimisme de Renaud, notre encadrant avec Romain, et sur les conseils des aînés sur les courses vraiment protégées.

Nous voici donc partis en Lauzière à 8 pas complètement tranquilles et sans chaînes, que l'agence de location n'avait pu retrouver au moment du départ. La route de Celliers se révèle encombrée de quelques blocs de neige qui entretiendront le suspense jusqu'au bout mais ça passe.

La pluie est au rendez-vous à Celliers dessus (alt. 1360 m) pour nous souhaiter la bienvenue, avec le vent et les nuages. Le temps de nous préparer à la hâte et de faire le contrôle DVA nous sommes "dans le bain" et contents d'attaquer la pente direction le Grand Plan, 800 m plus haut, si tout va bien. La montée se fait d'abord par des chemins forestier sur une croupe débonnaire. Nous faisons un pause au niveau du refuge du logis des fées (alt. 1850m) pour casser la graine, toujours dans la pluie et le vent, rapidement car il fait vite froid... Toujours optimistes, pour certains - ou disciplinés, pour les autres - nous continuons et sortons de la forêt avec un vent redoublé et une visibilité très variable. Mais pas de chance, ça passe. Arrivés au Grand Plan (alt. 2127 m) demi-tour immédiat et descente prudente sans visibilité. La forêt retrouvée la neige s'épaissit et nous jouons avec la végétation ... jusqu'à ce qu'elle soit un peu plus bas suffisamment mouillée pour que le style du groupe se dégrade nettement. Arrivés au village bizarrement personne ne s'attarde dehors pour un exercice DVA !

Nous avons le plaisir de profiter du gîte de Cellier dessus pour nous tous seuls : douches chaudes, poêle, cuisine bien équipée. Nous y préparons de mémorables pâtes à la bolognaise après un apéritif sérieux agrémenté de mousseux pour fêter le diplôme de Clara !

Dimanche matin les conditions se sont améliorées et le risque n'est "plus" que marqué. Nous avons revu nos ambitions initiales à la baisse bien sûr mais avons surtout la joie de constater que le ciel s'est dégagé! Nous partons donc pour le pic du Rognolet par la voie normale sans nous presser au réveil et profitons d'une belle montée ensoleillée dans la combe du Bridan. Le groupe trouve son rythme vers les 600m/h hors pauses, sauf Camille qui caracole en tête sur la trace où d'autres nous ont déjà précédés. Enquête faite, son secret est simple : porridge aux pommes et ... entraînement !

Arrivés vers 1900 m les pentes NE sous le Rognolet nous semblent risquées et nous partons sur les Frettes. La montée se fait sans encombre sur une neige encore dure et nous prenons le pique-nique au soleil sur la crête, vers 2500 m d'altitude, avec une jolie vue sur les Bauges au loin de l'autre côté. Nous nous laissons descendre sur la digestion et profitons bientôt d'une belle neige meuble dans la combe pour retrouver les sensations en début de saison.

Déjeûner aux Frettes :  
Revenus vers 1900 m il nous reste de l'énergie, il est encore tôt, il est tôt et la neige est bonne. Nous remettons les peaux et rattrapons les traces fraîches de la montée au Rognolet pour passer un couloir que nous avions dédaigné le matin, en prenant nos distances et en forçant l'allure. Arrivés sur l'épaule nous suivons une jolie trace qui serpente entre de jolies buttes. Ca se réchauffe au soleil et nous faisons demi-tour sous la pente sommitale, avec 1500 m de denivelé cumulé. La descente est d'abord ludique puis nous regagnons la combe par un petit couloir à 35-40°, test que le groupe passe avec succès.

Sous le Rognolet, demi-tour :

Comme la veille la fin de descente se fait dans une neige lourde et croutée particulièrement retorse, qui transforme le groupe en un cours de 2eme étoile sur une piste bleue. Ceci nous donne en revanche l'occasion de faire un exercice de recherche ARVA en conditions difficiles.

La route du retour est calme après l'effort. Tous ou presque prennent pour la prochaine fois de bonnes résolution sur l'entraînement. Objectif : les Aravis. Une question demeure : pâtes ou patates au dîner ?

 


 

Ski de randonnée ou ski alpinisme, si vous rêvez de parcourir les sommets en hiver ski aux pieds, cette activité est pour vous...

Le Club Alpin de Lyon vous propose :

  • Des sorties collectives le week-end ou le mercredi
  • Des cycles de formation
  • Des raids à ski

EN SAVOIR PLUS ...

Recherche :

Agenda

> Voir toutes les sorties Ski de randonnée

24 sorties dans d'autres commissions :

> Voir toutes les sorties